Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Déstockage en gros vêtement de marque

destockage-gros-vetement-marque

destockage-gros-vetements-marque

Manière la plus courante pour liquider les invendus, le déstockage est pratiqué aussi bien par le grossiste de vêtement que le détaillant. Les vêtements de marques ne doivent pas dépasser la saison et doivent disparaitre dans les rayons. Les produits perdent alors jusqu’à 80 % de leur prix en boutique. La structure des prix est un peu différente chez le grossiste qui a une marge moins importante. La baisse reste conséquente pour convaincre les détaillants à acheter une collection en fin de saison.

Le renouvellement du cycle de la mode est un phénomène incontournable dans la vente de produits d’habillement, chaussures et accessoires que ce soit pour homme, femmes ou enfants. Les marques doivent continuer à faire fabriquer de nouveaux modèles. La qualité de la marchandise facilite le déstockage, sachant que tous les commerçants en France peuvent le faire à la même période. Le paiement en ligne est privilégié par un magasin auprès de son grossiste partenaire. La livraison en 24 heures après l’achat, c’est possible. Des produits de premier choix à prix compétitif, voilà le secret d’un déstockage réussi.

Des petits stocks qui partent vite

Les marques doivent commander une grande quantité de pièces auprès de leurs fabricants. Il vaut mieux avoir des invendus à déstocker en fin de saison que des ruptures de stock. Contrairement aux apparences, la vente à petits prix de produits de qualité n’occasionne pas un déficit énorme. Lors du déstockage, le vendeur, qu’il soit grossiste ou détaillant, renonce en effet à sa marge. Comme le prix de revient est un sujet tabou, on ne le connait pas exactement alors qu’il n’est pas nécessairement équivalent au montant où la plus forte baisse a été appliquée.

Le vendeur peut réussir à tout liquider sans descendre aussi bas ou au contraire est contraint à brader les produits pour ne pas avoir des stocks sur les bras et qu’il ne pourra pas écouler à la prochaine saison. Les vêtements d’été peuvent attendre le retour de la chaleur et du soleil, mais un commerçant est pénalisé s’il doit les garder en stocks durant des mois. Certaines marques utilisent donc leur puissance marketing et commerciale pour que ces fournisseurs puissent vendre tous leurs stocks.

destockage-gros-vetement-demarque

La mode pour femme se renouvelle plus vite que les tendances dans l’habillement pour homme et pour enfants. Le grossiste se fournit en produits selon le besoin de la boutique. Il s’engage sur les stocks et doit être prudent ; le risque est à maitriser. Déstocker n’est pas une véritable solution puisque le but reste de vendre la collection de vêtement, chaussures et accessoires à la fin de la saison. Lors des premiers soldes, les prix restent intéressants et la marge encore confortable.

Déstocker, c’est tout bénéfice

Le déstockage est un évènement commercial règlementé. C’est une soupape de sécurité pour les revendeurs qui s’engagent sur des stocks. La vente en gros pour déstocker, c’est devenu de plus en plus courant grâce au commerce en ligne. Les produits sont plus disponibles une fois dans le catalogue de l’e-boutique. C’est un showroom virtuel mis à jour continuellement. Le fait de savoir le nombre de pièces disponibles en stock pousse l’acheteur à l’achat. Les internautes surveillent les prix qui s’effondrent avant de passer commande au moment opportun.

Une collection déstockée perd-elle sa valeur ? Non, car la notoriété de la marque est intacte. Dans le prêt-à-porter, la griffe du vêtement a une connotation sociale. Elle est le signe de l’appartenance à un groupe. Acheter à prix dégriffé est une opportunité à ne pas rater quand on est une fashionista. C’est un plaisir supplémentaire que de pouvoir se payer des produits de luxe habituellement inaccessibles à la majorité des consommateurs. Les soldes constituent une première étape pour liquider les stocks. La forte concurrence à ces périodes de l’année en France fait que les commerçants de gros ont besoin de déstocker.

Renouveler les collections et mettre en avant des modèles phares pour attirer les acheteurs, c’est la stratégie adoptée par la plupart des vendeurs au début de chaque saison. L’approvisionnement reste une loterie, car on ne sait jamais d’avance si l’on a pris le bon nombre de pièces. La guerre des prix fera rage à la fin de la saison, peu importe les caractéristiques du produit. Les commerçants se sont déjà mis à l’abri en bénéficiant d’une marge conséquente au départ. Même une vente à perte à la fin de saison ne serait pas préjudiciable.