Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Le grossiste, fer de la lance de la vente de vêtement

vente-grossiste-vetement

vente-grossiste-vetements

Sur le marché du prêt-à-porter, la vente de vêtement par un grossiste est la plaque tournante de la filière textile. Elle est au centre d’un système qui réunit plusieurs intervenants et intermédiaires, reliant dans les deux extrêmes le fabricant et le consommateur final. C’est le grossiste qui se charge de mettre les produits sur le marché. Il fait les tendances en sélectionnant les collections femme ou homme à proposer aux détaillants ou en passant lui-même commande d’une ligne de vêtements à une usine installée en France ou à l’étranger. Une boutique réalise un bon chiffre d’affaires quand elle peut marchander les prix auprès de son fournisseur.

Se démarquer pour être choisi

Il est difficile pour les grossistes de vêtements de développer leur vente tant la concurrence est rude. Sur une place de marché du textile comme le CIFA Aubervilliers, les showrooms ou les locaux des commerçants en gros se ressemblent beaucoup. Or, il faut attirer l’œil des acheteurs potentiels, c’est-à-dire les détaillants venus s’approvisionner en vêtements et accessoires. Les échantillons sont mis en avant, mais ils ne sont qu’une petite sélection de pièces parmi des dizaines ou des centaines de références. Le catalogue est donc le vrai support d’informations. Il permet de présenter la quasi-totalité des vêtements et accessoires disponibles en stock ou susceptibles d’être fabriqués dans un court délai pour répondre à une demande.

Pour les acheteurs, il est impossible de visiter des centaines de magasins grossistes qui vendent des vêtements. Une recherche préalable doit être faite pour que la visite soit optimisée. On se focalise sur quelques fournisseurs qui disposent du type de produits recherché. Déjà, on peut faire le tri en sélectionnant les moins chers. Tout cela ne peut-il pas être fait sur internet ? Certainement, mais il y a des choses qui se font mieux en étant présent sur le terrain. Premièrement, l’acheteur peut toucher le tissu et en apprécier la qualité. Les couleurs sont parfois dans un ton différent lorsqu’elles sont affichées à l’écran. Le marchandage se fait mieux dans une situation de face à face et l’affaire se conclut sans attendre.

vente-grossiste-devetement

Mettre en avant le service

Avant même de voir les produits que le grossiste vend, les détaillants comparent d’abord les fournisseurs potentiels. Travailler avec des commerçants en gros qui ont un réseau de fabricants chinois est un objectif pour de nombreux détaillants. Le but est d’avoir accès à de nombreux types de produits à des prix abordables. Traiter directement avec des Chinois en Chine aurait été compliqué. Une communauté chinoise est présente dans la filière textile en France. Ils n’ont pas forcément la même culture commerciale ; leur politique étant de vendre le moins cher possible en réduisant le coût de production. Ce prix très accessible semble leur dispenser d’un standard de service.

Pour séduire les détaillants, le grossiste en vêtement a plusieurs arguments de vente dans sa poche. Il est à son avantage s’il dispose d’un réseau de fabricants à même de livrer dans un court délai une collection de vêtements. La Chine est toujours un bon plan, mais il faut des solutions alternatives si les paramètres coûts et délai de livraison ne sont pas satisfaisants. Le suivi des commandes est une culture née de l’expérience des e-commerçants. Celui-ci permet de s’assurer que la livraison sera faite. Le détaillant peut recevoir ses marchandises dans sa boutique ou venir les récupérer à un point relais non loin de là, sinon venir les chercher à l’entrepôt de son fournisseur. La facilité d’accès est très appréciable dans ce qui ressemble à un centre commercial spécialisé dans la vente en gros. Le parking doit pouvoir accueillir des milliers de visiteurs par jour.

La guerre des prix

Le made in China n’est plus le champion incontestable du petit prix dans la vente de vêtement en gros. La faute sans doute à un éloignement géographique qui impacte sur les coûts des transports. Le délai de livraison s’en ressent. Or, pour préserver la qualité des produits, la commande ne peut être exécutée à une vitesse ultrarapide pour gagner du temps. La main d’œuvre chinoise n’est plus bon marché à cause de l’augmentation du niveau de vie dans le pays. La Chine a donc revu son positionnement dans la filière textile et a amélioré la gamme de sa production destinée à l’Europe.

De nouveaux pays affichent un très bon rapport qualité-prix dans la production de vêtements. L’Europe de l’Ouest et le Moyen-Orient ont profité du problème de riche de la Chine. Le Maghreb se positionne aussi sur le low-cost grâce à une main-d’œuvre à prix compétitif. La composition du prix d’un vêtement est une donnée complexe. Elle dépasse la valeur de la pièce. Taxe, frais douaniers, taux et frais de changes, coût de transports, coût de la livraison, marge bénéficiaire et autre peuvent être considérés. Au final, le made in France peut s’avérer compétitif malgré des paramètres de production et des taxes plus coûteux.

Être à la pointe de la mode

Le grossiste est un faiseur de mode. Il est à l’origine de la mise en rayon dans les boutiques de la dernière ligne de vêtement pour femme, des accessoires pour homme qui rencontrent un grand succès ou de la collection enfant incontournable pour la saison qui vient. On ne crée pas des vêtements pour réponde à chaque demande, cela même si l’enseigne est dotée d’un atelier de création et de production. Le catalogue présente les pièces que le détaillant peut commander pour la fabrication à moins que celles-ci ne soient déjà disponibles en stock.

Dans le prêt-à-porter, la mode est vraiment un éternel recommencement que le grossiste doit anticiper. Il ne faut donc pas se tromper de période sinon, la vente ne décolle pas. Jupes, pantalons, chemises, vestes, t-shirts, robes, shorts, hauts et d’autres encore, l’offre n’évolue pas en matière de type de vêtements, mais les modèles se renouvellent. Les accessoires et les chaussures ajoutent un effet de mode à la tenue. Le tissu peut aussi faire la tendance de par ses caractéristiques, ses motifs et ses couleurs. Le grossiste rend les produits tendance disponibles sur le marché.