Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Le grossiste vêtement de mode homme : le business de la mode masculine

grossiste-vetement-mode-homme

grossiste-devetement-mode-homme

Le marché du pret a porter pour hommes n’est pas celui d’un produit de niche, mais un marché grand public. Pour preuve, le chiffre d’affaires est estimé à 8,7 milliards d’euros. Ce n’est pas aussi prolifique que la mode pour femme, mais il y a un énorme potentiel commercial. Le grossiste vêtement se positionne de plus en plus sur la mode masculine, vendant exclusivement des vêtements, chaussures et accessoires pour messieurs, que ce soit en boutique ou en ligne. Le prix est légèrement plus élevé que pour les modèles pour femme, mais il n’est pas rédhibitoire pour une clientèle masculine exigeante.

Acheter aux premiers prix des vêtements masculins, c’est plutôt la démarche d’un détaillant qui va négocier auprès de son fournisseur des réductions. Le prix dégressif est un moyen de faire des économies, mais il est conditionné par un achat en grande quantité auprès du grossiste. Il faut donc s’engager sur un stock important. C’est un risque calculé puisque cet achat est justifié par la tendance du moment, par une demande du marché. Les invendus dans la mode masculine, tout comme les produits pour femmes ou pour enfants, c’est un fait inévitable. On peut cependant les limiter grâce à des achats optimisés. Le prix ne doit pas être une obsession, car il y a d’autres avantages qui le rendent très relatif. Le délai de paiement peut être une vraie bonne affaire, en particulier pour les nouveaux marchands en manque de fonds ou de liquidité. Payer au comptant à la commande est un risque, car les vêtements pour messieurs prennent plus de temps à être écoulés que les modèles pour femme. Une partie à payer à la livraison, c’est déjà un bonus. L’idéal est de négocier ou de s’acquitter d’une part du montant dû 30 jours après. Si le prix d’achat n’est pas très bas, ces facilités sont largement profitables.

grossiste-vetements-mode-homme

Une ligne de vêtements riche et variée

Il fut un temps où l’homme était considéré comme un client qui n’achetait des vêtements que pour juste s’habiller. Le souci de paraître était soi-disant au second plan ou un comportement plutôt féminin. L’évolution des mentalités a un impact sur l’économie de la filière textile. Les hommes sont des consommateurs de fashion qui ne se cachent pas. Ils ne sont pas tous des « métrosexuels » qui en font une tonne pour prendre soin de leur apparence. Ce sont des individus qui veulent adopter un style élégant et confortable. Comment être beau en étant emmitouflé dans un manteau en hiver ou habillé juste d’une chemise ou d’un polo en été ? Le mâle s’habille avant toute pratique en suivant un raisonnement logique. Après, l’élégance est une valeur ajoutée, celle qui fait la différence avec monsieur tout le monde.

Pantalon, chemise et veste, c’est le look du mâle classique. Dans une situation moins formelle, il va adopter le blouson associé à un jean. Au bureau ou pour un rendez-vous professionnel, le costard-cravate est incontournable. Dans le froid de l’hiver, un manteau va lui tenir au chaud… Bref, la mode masculine est prévisible et les collections de prêt-à-porter se ressemblent pratiquement. Il faut l’œil du connaisseur pour faire la différence entre deux produits qui n’ont pas le même niveau de qualité. L’acheteur pour une boutique doit sélectionner les meilleures pièces qui ne coûtent pas trop cher. Des jeans à 20 ou 30 euros qui seront proposés 2,5 fois leur prix d’achat une fois en boutique ; il faut faire le bon choix.

Grossiste en ligne ou un show-room physique

On ne peut nier l’avantage du commerce en ligne qui facilite la vie des détaillants. Des catalogues contenant des milliers de références de vêtements de marque, de chaussures et d’accessoires, des catégories de produits bien organisées, des conditions de vente attractives, la possibilité d’acheter à partir de n’importe quelle partie de la France, des paiements sécurisés… Il y a cependant un avantage que les grossistes traditionnels ont par rapport aux grossistes de vêtement en ligne (pure player) : la possibilité pour les acheteurs de toucher les produits. C’est très important quand il s’agit de vêtement. Le confort, la robustesse, la matière et la qualité en général s’apprécie mieux en show-room que derrière l’écran d’un ordinateur. L’idéal serait donc de trouver un fournisseur qui soit un grossiste de vêtements dans un centre dédié comme le CIFA Aubervilliers, mais qui fait de la vente sur internet. Le risque de rupture de stock est moins important, sans oublier un prix plus abordable grâce à la forte concurrence.