Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Choisir un grossiste de vêtement en ligne en France

grossiste-vetement-ligne-france

grossiste-vetements-ligne-france

L’évolution d’Internet a été le déclencheur d’un modèle économique nouveau : la vente en ligne ou e-commerce. La flexibilité des modes de paiement et de livraison offerts par ce type de marché a notamment permis aux fournisseurs d’asseoir leur notoriété face aux acteurs de la vente traditionnelle. Parmi les domaines d’activité les plus porteurs figure l’univers de la fashion. Les grossistes de prêt-à-porter, vêtements et accessoires de mode pour femme, homme et enfant proposent des prix concurrentiels et une qualité de service optimisée. Mais alors, quelle est la part de ce segment de marché en France ? Et quels sont les impératifs à respecter pour réussir dans le domaine et satisfaire les attentes des clients ?

Les grossistes de vêtements investissent le web

Les grossistes en ligne n’ont pas créé un nouveau besoin en matière d’approvisionnement en vêtements pour les boutiques. Ces professionnels du textile ont répondu à la demande existante, mais nouvelle, celle d’une pléthore de magasins de prêt-à-porter physiques et sur le web. Le phénomène s’est développé en France depuis les années 2010, favorisé par l’apparition des autoentrepreneurs. Vendre des vêtements pour homme, femmes et enfants ne parait pas compliqués, grâce notamment à des services qui aident le nouveau e-marchand dans son projet.

L’enjeu de ce marché en ligne du textile est évidemment l’approvisionnement et la gestion des stocks. La mode devient encore plus éphémère et les détaillants doivent être très réactifs. Certains nouveaux e-commerçants ont tout simplement décidé de se lancer dans le commerce de gros. Ils n’ont pas forcément un show-room ni des dépôts, mais se positionnent comme des intermédiaires entre les vrais grossistes et les détaillants. Ils se spécialisent dans les commandes de petites quantités, une cinquantaine de pièces au maximum, et peuvent vendre à un prix de gros à partir de 5 pièces ; celui-ci étant dégressif.

grossiste-devetement-ligne-france

Les principales cibles

Le budget des ménages en France intègre systématiquement des dépenses d’habillement. En moins de 10 ans, l’achat en ligne des vêtements, chaussures et accessoires est passé de 2 % (en 2006) à 15,4 % des dépenses mensuelles. Cela s’explique par la multiplicité des articles proposés par les fournisseurs et les prix concurrentiels entre boutiques. Il est désormais plus facile pour les consommateurs d’acheter en ligne ses produits étant donné que les magasins prennent le temps de présenter les collections avec le plus de détails possible et de fournir toutes les informations requises pour pallier l’absence d’essayage sur ce type de marché. À cela s’ajoute la possibilité de retourner les marchandises qui ne conviennent pas dans le délai imparti.

Étant donné que la plupart des acheteurs de vêtement en ligne sont des femmes de 25 à 44 ans, les fournisseurs ne minimisent pas l’aspect esthétique de leurs offres. Les catalogues produits recensent le plus de références possible afin d’offrir à la consommatrice le maximum de choix. En plus d’acheter pour elle, la cliente achètera aussi des pièces pour homme, garçon ou fille. Pour suivre les tendances, les magasins de mode ont alors tout intérêt à faire appel à un fournisseur en gros présent sur le web, mais dont le siège est en France, et profiter de la quantité ainsi que de la diversité des gammes proposées.

Les principaux produits

Les lignes femme et layette sont les plus prometteuses. Chaussures, vêtements et accessoires sont à l’honneur. Près de 20 % des transactions effectuées correspondent, en outre, à de la lingerie et 17,3 % aux dessous pour enfant. La majorité des articles achetés pour homme correspond également aux sous-vêtements, un marché qui vaut environ 17 % des ventes. Conscients de ces attentes des consommateurs, les boutiques n’hésitent pas à faire appel à des grossistes parisiens de vêtement en ligne, notamment, et commandent en petites ou grandes quantités ces produits faciles à écouler.

En 2015, le marché de l’habillement sur Internet a dépassé les 73 % de son chiffre d’affaires en France, contre 35 % en 2009. Pour connaitre le même succès et suivre les tendances des ventes, une enseigne de mode doit être en mesure de répondre aux impératifs d’un marché concurrentiel. L’idée n’est pas simplement d’avoir une collection complète de vêtements de grandes marques. Il est également nécessaire d’offrir le meilleur rapport qualité/prix. Dans cette perspective, se référer auprès des fournisseurs de vêtements d’Aubervilliers — Paris est une excellente alternative. Ce centre commercial de prêt-à-porter en gros issu de la collaboration France – Asie propose des conditions de paiement et de livraison adaptées aux besoins financiers et logistiques des magasins de mode en ligne.