Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Où trouver un grossiste vêtements marques France ?

grossiste-vetement-marques-france

grossiste-vetements-marques-france

Vendre des produits de marque a le vent en poupe. Dans le secteur de la mode, le meilleur moyen pour augmenter le chiffre d’affaires est, en effet, la distribution des articles et accessoires des grandes enseignes, notamment celles du domaine du sport. Voici toutes les informations que les détaillants et distributeurs de chaussures et textile doivent savoir en matière de commercialisation d’articles de marque.

Les grandes enseignes du prêt-à-porter ont un réseau de fabricant et de distributeurs. Ces structures ne pourraient suffire pour inonder de produits le marché. Il faut donc un réseau de grossistes textiles qui va assurer le lien avec les détaillants. Il n’y a pas forcément un contrat d’exclusivité, car il s’agit avant tout de fournisseurs qui passent des commandes auprès d’un distributeur de la marque. Le commerçant de gros ne devrait en aucun cas se fournir directement auprès d’un fabricant même si ce dernier est chargé de la confection de ses modèles. Le détaillant doit trouver son fournisseur auprès de centres spécialisés dans le commerce de textile en gros comme le CIFA Aubervilliers.

La production et la fabrication de produits des grandes enseignes

La loi française punit la création et la distribution de contrefaçons sur tout le territoire. Les risques d’emprisonnement (3 ans à 5 ans) et d’amende (d’un montant de 300 000 euros à 500 000 euros) sont à ne pas négliger en application de la loi du 29 octobre 2007 relative à l’achat et à la vente de contrefaçon. Et pourtant, force est de constater que les produits contrefaits inondent le marché des vêtements et du textile en général. Au niveau national et hors du pays, le développement et l’exploitation des sites Internet aidant, la vente et la fabrication de contrefaçon sont désormais des pratiques « normales ».

Pour ne pas tomber dans ce spiral sans fond qui trompe les consommateurs et qui ternit la valeur du produit, les magasins de mode ont tout intérêt à respecter les dispositions en vigueur en matière de droit des marques et code de consommation. Ce faisant, ils pourront préserver un meilleur rapport qualité/prix dans leur offre et ainsi faire face à la concurrence.

grossiste-devetement-marques-france

Le fournisseur agréé, pour un partenariat durable

La société de consommation dans laquelle nous évoluons est à la fois un atout et un point faible pour la distribution de produits de marque. En effet, l’industrie textile est le berceau de remaniements en tout genre, les tendances peinant à durer plus d’une année ! Les boutiques de prêt-à-porter et les grandes surfaces sont, pourtant, les principaux réseaux et canaux utilisés par les enseignes afin d’écouler leurs pièces textiles.

Pour profiter des rentrées commerciales occasionnées par l’émergence ou la notoriété des grandes enseignes, les détaillants peuvent envisager de collaborer avec des fournisseurs et fabricants agréés. Ce faisant, ces magasins peuvent réaliser plus d’économie et augmenter leurs profits tout en se préservant d’aller à l’encontre de la décision finale de leurs clients.

Pour ce faire, l’information du consommateur tient une place majeure. Des éléments comme l’origine des marchandises, l’usage des matériels utilisés, le respect des techniques et du savoir-faire de l’enseigne… sont autant d’éléments indissociables du contrat de partenariat. Pour de plus informations ou pour tout autre conseil, la consultation du BOCCRF (Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) émis mensuellement par le cabinet du ministre de l’Économie et des Finances est recommandée.

Le marché de gros, haut et moyen de gamme

Dans la région parisienne existent des réseaux de grossistes de vêtements et équipement textile. Ils proposent notamment une ligne de textile de marque à des tarifs préférentiels à destination des acteurs détaillants de la mode. En faisant appel à ce type de relations commerciales, les magasins jouissent des services de livraison écourtés, des modes de paiement personnalisés et des conditions de transport optimisées.

La plupart de ces centres et établissements de gros profitent des prix compétitifs occasionnés par la chaîne de production et de la main-d’œuvre asiatique tout en conservant le modèle économique des sociétés de fabrication initiales. À Paris, le groupe CIFA permet aux opérateurs et distributeurs, par exemple, de conserver la sécurité de l’emploi français tout en s’assurant qu’ils ne s’approvisionnent pas auprès de fournisseurs aux pratiques dégradantes comme les travaux des enfants.