Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Vente vêtement en gros France : une bonne affaire

vente-vetement-gros-enfrance

vente-vetements-gros-enfrance

L’industrie du prêt-à-porter connait une phase de ralentissement ces dernières années, mais la tendance est désormais à la stabilité. Rien que pour les vêtements pour femme, le montant des achats est estimé à 10,8 milliards d’euros en 2015. Le prix d’achat a légèrement augmenté de 0,7 % alors que le volume s’est replié sur un taux équivalent. Les soldes et les promotions ont une place importante dans la commercialisation des produits de mode. Ils représentent 45 % des ventes de vêtements, d'accessoires et de chaussures pour femme et homme.

Presque tous les acteurs intervenant dans la filière prêt-à-porter ont connu la récession mis à part la vente en ligne. Une nouvelle boutique peut limiter les coûts alors que les nouvelles marques y trouvent un bon plan pour faire connaitre leurs collections. Le paiement à la commande ou à la livraison est négociable entre le grossiste et le détaillant. Miser sur la qualité et le made in France est un modèle économique de plus en plus difficile que ce soit pour le grossiste ou le créateur. Prendre des informations sur un fabricant à l’étranger est nécessaire avant de passer commande ou de contracter un service de confection textile.

Un marché très disputé

Dans le domaine de la vente de vêtements en gros France, le grossiste en tant qu’intermédiaire est un acteur incontournable. Les distributeurs indépendants multimarques détiennent 19 % de part de marché, ce dernier étant dominé par les chaînes spécialisées avec 39 %. Le marché est désormais partagé par de nombreux acteurs qui opèrent sur internet. Les novices de la filière textile ainsi que les anciens vépécistes assurent une fonction de grossiste ou de fournisseur au service des détaillants. Leur activité reste limitée en raison d’une marge financière ne permettant pas d’investir dans de grosses commandes et dans la constitution de stocks. Ces nouveaux acteurs doivent eux-mêmes se fournir auprès des grossistes professionnels en achetant en petite quantité. L’enjeu est de ne pas immobiliser des fonds dans les invendus.

vente-vetement-engros-enfrance

Des intermédiaires commerciaux incontournables

Les marques à grande notoriété confient la distribution de leurs produits à un grossiste professionnel. Si elles externalisent la commercialisation, c’est qu’elles n’y sont pas finalement perdantes alors qu’elles économisent des efforts et des dépenses dans tout ce qui est coût de distribution, campagne marketing, service commercial… Le prix de vente des vêtements aurait été le même, car ces dépenses liées à la logistique sont incontournables et auraient été supportées en interne. L’avantage avec les marques, grandes par leur notoriété et leur puissance financière, c’est qu’un modèle est toujours disponible en stock à différentes tailles. Il n'y a rien de plus frustrant pour un acheteur qui flashe sur une pièce que d'entendre dire qu’il n’y en a pas à la bonne taille.

Une marque par plusieurs fabricants et vice versa

Dans l’Hexagone, les chaînes spécialisées perdent du terrain face à la montée en puissance des indépendants multimarques. Quel que soit le circuit, la fabrication française est réputée pour ses prix plus élevés, mais se défend par la qualité des produits. Une enseigne de mode qui a sa propre usine, c’est très rare dans le textile. La tendance est de travailler avec plusieurs fabricants. De même, un fabricant ne se limite pas à un seul commanditaire aussi prestigieux soit-il. Le grossiste est un intermédiaire qui grappille des parts de marché grâce à ses activités commerciales. Il devient un partenaire incontournable pour le fabricant et les maisons de création qui voient en ce distributeur un relais efficace pour faire connaitre leurs produits. Le but reste d’avoir le plus de points de vente possible et démarcher les boutiques demanderait du temps.

Le web voit gros

Le grossiste en ligne est un acteur de plus en plus présent sur le marché du prêt-à-porter pour homme et femme. Il fournit à une boutique des petits lots de vêtements et est toujours à l’affût de la dernière mode. Avant de s’engager dans un achat en gros sur internet, le détaillant doit vérifier les informations sur ce fournisseur potentiel. Qu’en est-il du paiement et de la livraison ? Est-ce qu’on peut vérifier l’authenticité et la qualité d’une collection ? Le service est-il fiable ? Les prix des vêtements sont-ils raisonnables ? Vendre une ligne de vêtement à des prix compétitifs n’est pas garanti d’un succès. Les campagnes marketing sont accessoires si la commercialisation n’est pas faite de manière professionnelle.