Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Vente de vêtement femme : le grossiste vêtement et ses partenaires

vetement-femme-grossiste-vetement

vetements-femme-grossiste-vetement

Comment choisir son fournisseur de vêtement femme quand on vient de se lancer dans le commerce de prêt-à-porter ? De nombreux détaillants arrivent sur le marché avec comme seule certitude la volonté d’avoir une activité lucrative. Il ne s’agit pas de vendre n’importe quels vêtements, il faudra penser à composer son catalogue et à identifier une ligne directrice, un concept pour sa boutique. Un grossiste vêtement est le partenaire qui va rendre le projet possible et fructueux. La vente dans le prêt-à-porter pour femme n’est pas aussi facile que l’on pourrait le croire. La faute sans doute à une forte concurrence que ce soit au niveau des boutiques ou encore entre les marques. Le grossiste est un régulateur du marché en étant un intermédiaire entre l’offre et la demande. Ses actions commerciales ont pour conséquence d’influencer le prix. Vendre une grosse quantité de vêtements à petits prix, tel est son objectif. Le détaillant va-t-il le suivre en passant de grosses commandes pour avoir plus de marge ?

Une ligne de vêtement pour femme se vendrait plus facilement que des collections pour homme. C’est une idée reçue, mais elle se vérifie facilement sur le marché. La vente de prêt-à-porter féminin a plus de volume que celle de la mode pour homme. La différence entre les chiffres d’affaires n’est pas énorme. Le prêt-à-porter pour femme a généré 10,7 milliards d’euros de revenus en 2015 contre un peu moins de 9 milliards d’euros pour les vêtements pour homme en France. Il y a certainement moins de volume ou de nombre de pièces vendues dans la mode masculine. Le prix y est un peu plus élevé. Le moins cher n’est pas une obsession pour ces messieurs qui sont plutôt exigeants en matière de qualité et de confort. Les produits, qu’il s’agisse d’habillements ou d’accessoires, coûtent jusqu’à 20 fois le coût de leur production. Le circuit du prêt-à-porter fait intervenir de nombreux intermédiaires qui prennent leur marge, mais, en contrepartie, assure une fonction commerciale indispensable pour diffuser les produits dans toute la France.

vetement-femme-grossiste-devetement

Du fabricant au grossiste, il peut n’y avoir qu’un seul pas. Le commerçant de gros se positionne comme un distributeur qui prospecte auprès des marques et des usines textile. Il se fournit directement auprès du fabricant, sa commande est passée ou non par une enseigne qui crée la collection. Ce circuit raccourci convient quand les produits ne sont pas griffés ou s’ils sont issus d’une ligne de vêtement qui a été lancée par une jeune marque. Le grossiste peut par exemple demander à ce qu’on lui fabrique 5 000 robes, 3 000 paires de jeans, 2 000 jupes… le prix est dégressif, mais il n’ira pas plus bas que le coût de fabrication. C’est la marge qui est négociable, mais pas la structure de base. Certains fabricants ont leur propre atelier de design et présentent leur catalogue à un partenaire distributeur. On ne peut pas dire que ce sont des créations exceptionnelles, mais une collection qui se défendent bien sur le marché. Certains optent pour des produits standards qui sont presque des copies à petits prix inspirés des modèles des grandes marques tandis que d’autres misent sur des collections inédites, une sorte de série limitée.

Être à l’écoute des détaillants

Le grossiste en vêtement qui se contente de proposer une collection ou une sélection de modèles qu’il trouve sympathiques. Certes, il doit flairer la tendance, prédire la mode. Mais ce n’est pas la meilleure démarche, car il faut dans ce cas que ses clients aient les mêmes goûts que lui. La bonne stratégie, c’est de répondre aux attentes et aux besoins des détaillants. Il faut dans ce cas être réactif et prévoyant. Une robe qui se vend très bien risque de ne plus être disponible en stock dans quelques semaines. Il faut donc penser à un réassortiment. D’autres pièces comme le leggin pourraient être proposées à la cliente. Il ne faut pas oublier les accessoires, comme le foulard ou le bijou, qui iront avec. La qualité des produits justifie les prix les plus élevés. Le grossiste de vêtement pour femmes est le partenaire qui fera de votre boutique un succès. Des produits à la mode proposés à un petit prix, telle est sa stratégie. La vente en ligne offre une certaine proximité entre le fournisseur grossiste en vêtement et la boutique.