Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Le métier de grossiste ligne vêtement femme

grossiste-ligne-vetement-femme

grossiste-ligne-vetements-femme

Le prêt-à-porter pour femme est une filière qui ne connait pas la crise. Le marché accueille tous les ans de nouveaux acteurs qui interviennent sur le circuit de distribution. Le grossiste de ligne de vêtement pour femme fait face à une féroce concurrence menée par des agents commerciaux qui vendent en gros sans posséder le moindre stock et qui bouleversent les relations avec les détaillants grâce à un nouveau type de relations clients en France.

Grâce à la vente en ligne, le commerçant en gros de vêtements pour femme fait du commerce de proximité. Par définition, ce dernier désigne un commerce qui fait habituellement de la vente au détail. Les consommateurs se rendent quotidiennement dans ce point de vente à l’espace réduit. La zone de chalandise est limitée, sinon purement virtuelle. On parle souvent de demi-gros et on note le comportement des propriétaires de boutique faisant leurs courses comme s’ils étaient de simples consommateurs. C’est un bon plan pour un achat en gros de vêtements.

On croirait que le catalogue en ligne permettrait au grossiste d’avoir un nombre de références illimité dans son catalogue. Loin de là, un commerçant en gros de textile possède 2000 à 5000 références. Il lui sera difficile de tout montrer, de même, les clients ne vont pas passer du temps à tout feuilleter, à visionner et à observer chaque modèle pour faire leur choix. Le grossiste va sélectionner des pièces qui permettent de raconter une histoire. Il prend le minimum, juste assez pour présenter une collection. Après, il faut voir s’il a un site de vente en ligne. Qui est le moins cher, le comparatif est incontournable.

grossiste-ligne-vetement-pourfemme

Un grossiste de ligne de vêtement pour femmes peut se concentrer de manière exclusive sur les collections d’une marque, d’un atelier de design. Dans ce cas, les produits ne se retrouvent dans aucun autre grossiste. Ce sont des gammes de vêtements pour femme fabriqués dans un pays exotique. Le processus de fabrication artisanale donne de la valeur à des modèles chics et décontractés. Ce qui est intéressant, c’est que, avec ce type de grossiste vêtement, les détaillants ne passeront pas par d’autres intermédiaires. Les boutiques de mode ont alors un accès direct aux fabricants. Ce qui signifie qu’ils achètent pratiquement à prix d’usine, l’enseigne aussi modeste se présente-t-elle ne va pas oublier de prendre sa marge comme le feraient les marques.

Un partenaire de confiance

La confiance est essentielle dans une relation grossiste/détaillant. Un bon fournisseur est celui qui vend en gros des vêtements de femmes, homme ou enfant en boutique depuis de nombreuses années et qui s’est par la suite lancé dans la vente en ligne. Le chemin inverse est tout à fait possible, mais rares sont ceux qui le prennent. Le grossiste vêtement connait bien ses produits et surtout les prix. Il essaie de maintenir des prix les plus bas possible pour rester compétitif. Il connait parfaitement la demande des clients des détaillants et essaie de toujours la satisfaire. Il propose de nouvelles collections pratiquement toutes les semaines grâce à ces nombreux fournisseurs qui sont des marques ou des fabricants. Les petites marques et les ateliers de design offrent l’avantage de mieux cibler leurs collections par rapport aux grandes enseignes. Cela permet de cibler des niches de marché. Le grossiste doit cependant travailler uniquement avec des fabricants sérieux capables de respecter le cahier des charges sur le processus de production et la qualité des produits.

Proposer des vêtements de mode, chaussures et accessoires à des prix les plus bas du marché est un bon argument pour le fournisseur, ce n’est pas forcément le cas pour le détaillant. La qualité de la robe, d’un jean ou d’une chemise ainsi que leur disponibilité selon différents coloris et tailles sont de meilleures armes pour séduire. La vente par internet a permis au grossiste en vêtement d’élargir sa cible et sa zone de chalandise, de proposer beaucoup plus de références dans son catalogue. Le e-commerce de gros gagne à sécuriser les étapes de la commande et surtout le paiement. Contrairement à la vente au détail, un panier peut facilement couter des dizaines de milliers d’euros. Les colis arrivent à la boutique en moins de 72 heures dans toute la France. Une remise en mains propres avec signature du client lors de la livraison est une garantie contre la perte de marchandises.