Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Quel fournisseur grossiste vêtement ?

fournisseur-grossiste-vetement

fournisseur-grossiste-vetements

Dans la filière prêt-à-porter, le fournisseur de vêtements intervient en amont et en aval du grossiste. Tout est question de quantité et de marge bénéficiaire. Plusieurs intermédiaires commerciaux interviennent dans le circuit et ils font tous du commerce de gros. Il y a donc un fournisseur qui va alimenter les stocks de grossistes à coup de centaines de milliers de pièces. Il y a des acteurs du e-commerce de gros qui proposent un paquet de 5 articles au détaillant. Le dénominateur commun est le prix supposé être moins cher que dans une boutique. On peut aussi évoquer les impératifs liés au stock obligeant le fournisseur à rendre disponibles les vêtements, chaussures ou accessoires figurant dans le catalogue, la nécessité de déstocker les invendus en fin de saison.

Avant d’arriver chez le grossiste vêtement de votre ville ou région, les produits ont fait du chemin et sont passés par plusieurs étapes. Tout n’est pas fabriqué en France, loin de là. Comment une collection de vêtements conçue en Italie et fabriquée en Chine arrive-t-elle à Paris, prête à être envoyée aux grossistes qui passent commande ? Il y a un super fournisseur qui intervient. Ce sont techniquement des intermédiaires commerciaux puisqu’ils ne produisent pas et prennent une marge en revendant les produits. Il s’agit en premier lieu de la marque qui a lancé la ligne de vêtement et veut commercialiser une collection pour la saison. C’est lui qui conçoit les modèles. À ce stade, des designers pour la création pure et des façonniers pour la fabrication de prototype interviennent. La commande est ensuite passée à un fabricant qui, dans son usine, va produire les milliers de pièces dans des tailles différentes. À la sortie de l’usine, on a des vêtements à vendre. La marque peut la proposer à des grossistes, cela même si elle a un réseau de distributeurs. Ces derniers fournissent les commerçants de gros qui sont plus près des consommateurs finaux.

fournisseur-grossiste-devetement

Des traders peuvent agir comme un fournisseur de grossiste sans jamais avoir le moindre lot de vêtements dans leur entrepôt. Ils prospectent pour les marques qui ont besoin d’étendre leur marché. Ils sont des partenaires pour les usines de fabrication qui peuvent écouler leurs produits auprès des grossistes. La situation est simple : il vaut mieux s’adresser à une dizaine d’intermédiaires que d’approcher des centaines de grossistes. Le fournisseur se rémunère par la marge qu’il prend. Pour un modèle qui sort de l’usine avec un prix à 10 euros, un intermédiaire peut le revendre à 12 euros, même si la marge entre 2 et 3 fois est habituellement par le grossiste. Cela reste une bonne affaire dans la mesure où un ou deux euros sur un million de pièces, cela peut devenir très intéressant. Cet intermédiaire peut intervenir auprès des distributeurs des grandes enseignes. À noter que certaines usines en Asie ont des catalogues qui ont été validés par des grossistes en France. Elles fabriquent donc les vêtements et la livraison peut se faire soit auprès d’un fournisseur, soit directement chez le grossiste. L’enjeu est de raccourcir le circuit et de voir les produits arriver dans les rayons des boutiques.

Les grossistes professionnels endossent parfois le rôle de fournisseur, car ils ne se contentent pas de vendre un important lot de vêtements en début de saison. Ils accompagnent le détaillant et renouvellent le stock de celui-ci quand la demande persiste alors que les pièces disponibles ne sont plus nombreuses. Le grossiste essaie de répondre à la demande et de fournir les modèles recherchés dans toutes les tailles. Il y a un service commercial qui permet au revendeur de vêtement femme, homme et enfant d’accompagner les détaillants dans la gestion des stocks. Aux côtés des produits phares, il y a aura des modèles qui serviront d’appel aux clients. Le fournisseur exploite les informations sur la tendance du moment pour proposer aux clients des vêtements tendance, pour déstocker avant que les modèles soient démodés. Le contrat n’est pas seulement celui d’une vente/achat entre le grossiste et la boutique. C’est tout un service d’accompagnement, de la commande à la livraison, sans oublier les conditions sur le paiement. Les grossistes en ligne et les dropshippers sont les bénéficiaires de la prestation des fournisseurs qui ne sont que des intermédiaires. Les petites commandes peuvent être envoyées par un tiers, celui qui détient vraiment le stock. Les coûts de la préparation et de l’envoi sont abordables et facilement couverts par la marge bénéficiaire.