Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Grossiste vêtement de marque en France

grossiste-vetement-demarque-france

grossiste-vetements-demarque-france

La France, c’est le pays où des millions de clients viennent, entre autres pour le shopping de vêtement de marque. Faites-vous une place sur ce marché de biens de qualité et de grande consommation qui n’a jamais été en pénurie de clients. Que ce soit un client de l’autre bout du monde ou dans votre ville, vous pouvez devenir son fournisseur grâce à internet. La proximité n’est plus géographique, car elle devient un concept relatif, lié à l’organisation du commerce, à la circulation de l’information. Les pratiques commerciales étendent les marchés sur tout un territoire pour se rapprocher du consommateur. Peu importe les surfaces des zones couvertes, l’évolution des opérations commerciales sur le plan international rend secondaire la distance physique entre les distributeurs, les fournisseurs, et les propriétaires de magasins de gros ou de détail. Le transport est la clé d’une livraison toujours assurée dans le délai dans la région.

Une étude nationale sur le potentiel du secteur textile relève inévitablement un avenir radieux pour le commerce de vêtements de marque et le haut de gamme. Dans cette filière, le moins cher n’attire pas les consommateurs, à part ceux qui ont un pouvoir d’achat limité. Des dispositions légales règlementent la commercialisation des produits de la mode, sans être aussi restrictives que pour les denrées alimentaires. Une application stricte du code régissant le commerce assainit la concurrence que ce soit au niveau de l’industrie du prêt-à-porter que les sociétés opérant dans la distribution et la vente. Le contrat avec une enseigne peut vous garantir une confortable commission. L’État de droit est une garantie pour les acteurs et porteurs de projet. Les grandes marques stimulent la création dans l’univers de l’habillement. Au cours de l’année, plusieurs collections françaises sont présentées à Paris.

Des raisons administratives

Et pour commencer l’aventure, il s’agit de bien choisir votre grossiste. Pour réduire au minimum toutes les tracasseries administratives et d’ordre judiciaire, le meilleur moyen reste de sélectionner le bon prestataire parmi ceux qui sont implantés en France. Vous n’avez ainsi qu’à vous soucier de la distance qui sépare votre point de vente du magasin de stockage de votre grossiste. En termes de délai, cette distance se couvre en une ou deux journées, contre plusieurs semaines si vous devez commander votre stock sur un autre continent. D’un point de vue juridique, les entreprises connaissent toutes le BOCCFR et Legifrance, et se conforment aux mêmes lois. De ce fait, le langage est le même, et chacune sait à quoi s’attendre dès lors qu’elle se met en travers des lois.

grossiste-vetement-demarque_france

Des arguments financiers

Les prix, c’est un motif qui pèse très lourd dans la balance. Pour donner le montant que vous allez afficher pour vos articles, vous aurez combiné le prix de revient, celui du transport et/ou de la livraison, le montant des diverses taxes dont vous devez vous acquitter en tant que commerçant professionnel. Et pour ressortir avec un tarif assez intéressant, qui est compris entre 2x et 2,5 x celui de votre grossiste, vous devez justement porter un œil critique sur les tarifs qu’il vous propose. Vous devez également être ferme par rapport aux arguments que vous avancez durant les négociations. Celles-ci sont à réaliser avant même de vous signer le contrat, car les résultats figurent dans ledit contrat. En matière de chiffre d’affaires, vous devez trouver chez les personnes avec qui vous travaillez des alliés qui vous rendront service.

Des perspectives d’évolution

Un grossiste qui ne fait qu’afficher les tarifs qui vous séduisent, ce n’est pas suffisant pour que vous vous engagiez à travers un contrat. Il faut aussi que ce soit un prestataire qui n’aura pas peur de viser une amplification de votre activité pour qu’elle ne se limite pas à votre zone d’implantation initiale. Si vous visez un développement, il importe que votre partenariat avec votre grossiste suive le même chemin. Soyez ouvert au conseil et à l’analyse d’un acteur déjà présent dans la filière.

Une couverture de vos besoins

Puisque vous avez déjà défini une ligne commerciale, vous savez donc quel genre d’article vous désirez commercialiser. Vous avez peut-être prévu de ne revendre que certains modèles de grands créateurs. Si vous en avez une liste bien précise, vous devez vous assurer de les trouver chez votre grossiste. Si vous misez sur la diversité, et que vous incluez dans vos besoins les accessoires divers, il est plus avantageux, pour en revenir au financier, de trouver ce qu’il vous faut chez votre grossiste. Autrement, vous pourriez perdre du temps en transactions en tout genre avec une multitude d’interlocuteurs avec leur propre type d’offre. Quand un groupe d’acteurs se tourne vers la fabrication française, cela contribue à développer le textile sur le plan national.

Un respect des marques

Si vous affichez publiquement, pour booster votre achalandage, que vous ne commercialisez que des articles de marque, il est fortement recommandé de s’assurer de la véracité de cette affirmation. Autrement, vous devenez acteur d’un réseau de contrefaçon, ce qui vous expose à des poursuites judiciaires. Legifrance vous les détaille, et vous pouvez vous tenir au courant des évolutions réglementaires grâce aux revues du BOCCRF.

Pour ne pas en arriver à ce point, la meilleure façon de faire est de prendre des précautions. Vous pouvez commencer par un contrôle de la véracité de la collaboration du grossiste avec la maison mère de la marque objet de votre demande. Renseignez-vous auprès des autres vendeurs qui commercialisent des produits issus d’une fourniture en gros auprès de l’entreprise avec laquelle vous envisagez de collaborer. Différentes astuces, comme le microstitching ou le brandscript sont aussi à votre disposition pour vous assurer qu’il ne s’agit pas de contrefaçon.