Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Un grossiste de vêtement de marque pour professionnel

grossiste-vetement-professionnel

grossiste-vetement-marque-professionnel

Signer avec une grande marque de prêt-à-porter, c’est le rêve pour un grossiste. La clientèle cible est constituée de professionnels, de boutiques, de distributeurs, d’agents commerciaux et autres dépositaires, sans oublier des e-commerçants en gros, semi-gros, et au détail. Les produits sont de bonne facture et portent une griffe célèbre pour certains, moins connue pour d’autres. Des vêtements pour femme et homme qui sont dans la tendance du moment, proposés à des prix attractifs si l’on se réfère à leur qualité premium.

Le grossiste de vêtements de marque affiche avec fierté les enseignes qu’il représente. C’est pour lui un gage de sérieux et de notoriété vis-à-vis de ses clients. Les grands noms de la couture qui sont aussi présents dans le prêt-à-porter apportent leur lot de prestige. Les maisons Gucci, Ralph Lauren, Dolce & Gabanna, Versace ou Armani, les grands créateurs, comme John Galiano et Valentino ou encore les grands noms comme Calvin Klein, Levi’s, Diesel, Just Cavalli, Lacoste, G-Star, Lee Cooper et Kaporal, un seul fournisseur peut en rassembler une quarantaine quand il se spécialise en tant que revendeur multimarque. Il y en a qui choisissent une mode à la sauce américaine, italienne ou française.

Un partenariat gagnant-gagnant

Les enseignes engagent leur notoriété en s’associant avec un agent commercial qui va contribuer à la distribution de leurs produits. Les plus prestigieuses imposent des contraintes commerciales plus dures, mais ne peuvent exiger l’exclusivité. Pour cela, elles peuvent compter sur leurs distributeurs attitrés. Le grossiste prétendant doit faire preuve de sérieux, d’une bonne organisation, d’un moyen de stockage approprié et surtout d’une surface financière suffisante. La marge qu’il prend couvre les coûts de cet effort commercial et de la qualité de service qu’on attend de lui. L’enseigne, quelle que soit sa notoriété, ne peut exiger un prix minimum ni maximum pour un article auprès de son revendeur. Elle a déjà pris sa marge à partir du prix d’usine qui inclut le cout de création et de fabrication.

Le rôle du grossiste est de mettre en valeur les marques. C’est tout autant dans son propre intérêt, car il pourra se faire une bonne marge et une bonne vente sur certains produits phares. Il ne peut cependant pas se limiter aux plus prestigieux des partenaires et doit s’ouvrir à de nouvelles griffes, des ateliers et maisons de création qui sont en train de se faire un nom. Le commerçant de gros doit y trouver un potentiel en matière de vente et de marketing. Il peut être le partenaire des nouveaux succès dans le milieu, participer au lancement d’un nouveau concept ou d’une nouvelle tendance... Il est l’intermédiaire qui permet aux grands noms de la mode d’être présents dans une petite boutique, l’acteur du circuit du prêt-à-porter qui démocratise l’élégance pour homme et femme en France.

grossiste-vetement-demarque-professionnel

De petites contraintes pour acheter en gros

À partir de quelle quantité peut-on parler de commerce de gros ? La frontière avec le commerce de détail est en train de se dissiper. Le concept de semi-gros ne permet pas de trancher sur la question. Le marché de gros garde toutefois ses principes fondamentaux : plus il y a de la quantité, plus le prix baisse. Certains grossistes affichent sur internet juste le prix de l’article. Ce qui pourrait induire en erreur l’acheteur qui aura une surprise, bonne ou mauvaise, lors de la commande et quand il verra la quantité minimum requise. Le prix du vêtement ou des accessoires devient relatif avec la taille du lot. Acheter un tee-shirt Armani à 15 euros/pièce est-il une bonne affaire par rapport à un Calvin Klein à 12 euros ? La notoriété du nom peut expliquer la différence. Il faut surtout prendre en compte le nombre de pièces, 60 pour le premier et 100 pour le second.

Les acheteurs professionnels s’attendent à une prestation pour VIP quand ils s’adressent à un grossiste qui a de prestigieux noms parmi ses fournisseurs. Effectivement, le paquet sera bien conditionné, il contiendra les vêtements espérés. Le nombre de pièces pour chaque taille est connu à la commande tout comme les coloris disponibles. Le délai de livraison n’est pas des plus rapides et cela dépend du contexte. « En ce moment, la commande est livrée sous 3 à 6 jours », peut-on lire sur le site d’un commerçant en gros en ligne. Certains modèles affichés dans le catalogue ne sont pas disponibles en stock. Le délai de paiement est rarement négociable. L’acheteur a la possibilité de retourner les produits défectueux, très rares, ou qui ne correspondent pas à la commande.