Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

La vente en ligne par le grossiste de vêtement pour femme

vente-ligne-grossiste-vetement-femme

vente-ligne-grossiste-vetements-femme

Le e-commerce de vêtements pour femme s’est développé de façon spectaculaire à deux niveaux. La vente en ligne est pratiquée aussi bien par les grossistes que par les détaillants. Vêtements, chaussures et accessoires se commandent par internet auprès d’un fournisseur qui va livrer lui-même ou non la marchandise auprès du client. Les boutiques de mode et les commerces de gros et demi gros voient transiter tous les jours des millions d’euros de transactions en France. Le prêt-à-porter féminin a un chiffre d’affaires de 10,7 milliards d’euros en 2015. Les marques de vêtements, chaussures et accessoires pour femmes réalisent une bonne partie de leur vente sur le web qui a la particularité de créer le buzz sur un modèle et d’accélérer le phénomène de mode. Les prix sont moins chers qu’en boutique, sans doute parce que le détaillant et son fournisseur ont pu économiser sur les coûts.

Vendre des vêtements pour femme sur la toile est une affaire qui marche en France. Chaque année, des milliers de boutiques en ligne sont ouverts par des passionnés de la mode ou des personnes qui ont un savoir-faire en matière de vente, spécialement sur le web. La technologie est vulgarisée et la construction du site ne coute plus presque rien. Pour preuve, un e-commerce de gros qui est un grossiste disposant de milliers de références et fort de dizaines de partenariats avec des marques va jusqu’à proposer au détaillant un site web tout fait, avec les fonctionnalités comme le catalogue, le module de transaction et la gestion du stock et de la livraison. Le vendeur n’a plus qu’à intégrer des références dans le catalogue, à personnaliser quelques informations et données. Il est prêt à vendre dès le premier jour. Bien sûr, il faut de la visibilité pour faire de la vente en ligne. Le référencement est un enjeu capital, en sachant que les deux tiers des trafics sur le web passent par le plus grand moteur de recherche actuel, Google. L’échange de liens entre réseaux de revendeurs est encouragé.

vente-ligne-grossiste-devetement-femme

Un e-commerce florissant

La qualité des produits est un argument de vente, mais peut-on vraiment l’estimer derrière l’écran. Même si une robe, une jupe ou un pantalon est présenté de face comme de dos, cela ne remplace pas un examen sous toutes les coutures quand on a le vêtement dans ses mains. Les grossistes qui ont un show-room physique ont donc un avantage, car leurs clients peuvent venir voir les marchandises. Après, les commandes peuvent se faire par internet. Le détaillant a aussi intérêt à savoir que son potentiel partenaire dispose réellement d’un stock de vêtements. Une partie des références peuvent ne pas être disponibles. Dans ce cas, le grossiste transmet la commande au distributeur attitré de l’enseigne ou au fabricant. Il peut recevoir le colis ou paquet et les réexpédie aussitôt vers la boutique. Autrement, cette commande ne repasse plus par le commerçant de gros. Le dropshipping est un phénomène qui prend de l’ampleur. Il a permis à de nombreux commerçants de vêtements pour femme de pérenniser leur activité sur le web. L’investissement est modique et le vendeur est immédiatement en mesure de recevoir des commandes. Mieux, il peut négocier avec son fournisseur un délai de paiement. Quand ce dernier est assez long, 60 jours par exemple, le détaillant peut disposer de la trésorerie.

Vendre des produits de la mode féminine

En France, les marques produisent des collections pour femme, homme et enfant. Les vêtements de marque, chaussures et accessoires pour femmes sont sans doute le segment le plus prolifique de la filière prêt-à-porter. La qualité des produits est un argument qui attire les consommatrices, mais il faut commencer par convaincre les fashionistas. Il y a trop de vendeurs qui ne sont pas des professionnels sur le web. La qualité de service est le secret du succès aussi bien pour les grossistes que les détaillants. Le client aime avoir le choix et le fait qu’on lui facilite la vie. Il va par la suite céder à la tentation de l’achat. Proposer des modèles similaires, mais de différentes marques à des prix différents est une bonne stratégie. Le tout pas cher ou le tout à prix inaccessible réservé à une clientèle fortunée et accro aux produits haut de gamme sont des positionnements pouvant être adoptés dès le départ. Les grossistes de vêtements doivent avoir une ligne directrice qui va les guider dans le choix des modèles qui vont composer leur catalogue.