Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Quel fournisseur pour un grossiste vêtement femme ?

fournisseur-grossiste-vetement-femme

fournisseur-grossiste-vetements-femme

Qui fournit les grossistes de vêtements femmes en France ? Ils ont bien des fournisseurs dans la mesure où ils ne fabriquent pas les produits qu’ils commercialisent. Un grossiste prend une marge de 2 à 3, qui est un taux similaire à celle prise par les détaillants. Par contre, le montant est moins élevé, car le pourcentage est appliqué plus tôt dans le circuit du prêt-à-porter. Ce qui importe n’est pas ce que l’on gagne sur chaque pièce, mais le chiffre d’affaires. Les grossistes de prêt-à-porter pour femme misent sur la quantité pour être bénéficiaires. La marge sert en effet à payer des coûts divers, du fonctionnement de l’entreprise à la logistique. Néanmoins, le marché de la mode pour femmes est plein de potentiel malgré un contexte de concurrence très forte. La vente en ligne a dynamisé la filière et les marques de vêtements pour femmes peuvent compter sur un nouveau type de grossiste pour écouler leurs produits tout en ayant le choix de leurs partenaires.

Des fabricants comme fournisseurs pour les grossistes

Dans le meilleur des cas, le grossiste achète des vêtements pour femme ou homme à un prix d’usine. Son fournisseur est donc le fabricant. Ce dernier propose des produits que son atelier de design a conçus. Il s’agit rarement de véritables créations, mais plutôt des variations d’un modèle aussi immuable que permanent comme la jupe, le pantalon, la chemise et la veste. L’usine en fabrique des centaines de milliers de pièces qu’elle vend à des grossistes issus de différents pays. Ces derniers peuvent alors fournir l’étiquette. Techniquement, ce sont des vêtements sans marque. Ils ont l’avantage d’être à prix très accessibles. Un pantalon pour femme à moins de 10 euros, il y a de quoi se faire une marge confortable. Faut-il signaler que le prix de revient est une donnée rationnelle calculée à base de paramètres, comme les coûts de la matière première et de la main-d’œuvre, le processus de fabrication, l’utilisation de savoir-faire particulier et d’autres qualités intrinsèques aux produits. Dans la marge, le fabricant doit encore prévoir d’autres dépenses comme les frais de fonctionnement de l’entreprise, le marketing et la logistique. Un pantalon vendu 10 euros pièce au grossiste aurait donc coûté moins de 5 euros à produire.

fournisseur-grossiste-devetement-femme

Dans le Centre International France Asie d’Aubervilliers, des centaines de grossistes ont des stocks que des fournisseurs étrangers leur livrent. Il y a beaucoup de vêtements qui sont fabriqués en Chine, mais aussi d’autres pays asiatiques. Ces professionnels peuvent passer commande auprès de fabricants en leur demandant de fabriquer une collection qu’un atelier de design à Paris a conçue. Le recours à une usine à l’étranger se justifie par la maitrise des coûts de fabrication. Il n’y a pas que la main d’œuvre, la Chine étant sur ce point de moins en moins compétitive. Il y a aussi la matière première, sachant qu’en Asie, il y a une importante réserve de coton. La qualité des produits « made in China » à destination de l’Hexagone est garantie par ces importateurs de vêtements professionnels. Les prix ont logiquement augmenté que ce soit pour les vêtements, les chaussures ou les accessoires. D’autres pays du textile fournissent aussi les grossistes français, notamment ceux de l’Europe centrale et du Maghreb. L’Italie et le Portugal sont également dans la course. Le « made in France » revient doucement, mais doit se concentrer pour le moment sur les gammes supérieures où les prix sont assez élevés pour supporter les coûts et les charges.

Les marques de vêtements pour femme

Les enseignes de prêt-à-porter pour femme ont des distributeurs agréés. Elles n’ont pas pour autant un réseau assez vaste pour couvrir un pays comme la France. Le grossiste de vêtements en ligne, entre autres, est incontournable pour se rapprocher des détaillants. La disponibilité d’une collection influence les ventes. Une ligne de vêtements peut compter des dizaines de modèles, parfois plus de cent, fabriqués à des milliers d’exemplaires pour chaque taille. Une robe peut par exemple être produite en 5 000 pièces pour chaque taille, sachant qu’elle est disponible de 34 à 50. Le partenariat entre le grossiste et la marque va déterminer le succès d’une collection. L’engagement sur le stock risque en effet d’être un frein, de même qu’un paiement à la commande. Si le distributeur ou l’enseigne accorde une facilité de paiement au grossiste de vêtement, ce dernier peut faire de même en faveur des détaillants. Les colis déconditionnés permettent par exemple de vendre à une boutique de mode en ligne ayant un showroom les modèles dont elle a besoin. Représenter une marque prestigieuse implique le respect d’un cahier des charges strict, régissant l’ensemble du processus de vente, de la commande à la livraison.