Ventre privé à -70% inscriptions limitées

Je m’inscris

Avoir une boutique en ligne pour devenir grossiste vetement

boutique-ligne-grossiste-vetement

boutique-ligne-grossiste-vetements

Parmi les nouveaux détaillants qui arrivent sur le marché du pret a porter chaque année, les boutiques en ligne sont de plus en plus nombreuses. Ils sont des détaillants, mais aussi des grossistes et peuvent opérer exclusivement sur internet ou utilisent ce dernier comme un deuxième canal de vente. Un grossiste de vêtements pour femme, homme et enfant propose chaque saison au moins deux collections. L’habillement est une filière très concurrentielle et il vaut mieux explorer les niches et développer la vente dans les rayons chaussures et accessoires. Pour votre site de e-commerce, vous devez vous positionner et décider si vous souhaitez devenir un grossiste ou un détaillant de produits de prêt-à-porter. Vous financerez votre activité par la marge et que vous allez réaliser sur les différents modèles. Les prix auprès de votre fournisseur vont influencer directement les prix que vous allez afficher dans votre catalogue de produits. À la pointe de la mode pour femme, vous travaillerez avec des grossistes professionnels capables de vous fournir en vêtements de qualité dans des conditions avantageuses pour être compétitifs.

boutique-ligne-grossiste-devetement

Le e-commerce de vêtement est une affaire qui roule. Les catalogues semblent se renouveler fréquemment, avec de nombreux arrivages qui sont dans la tendance du moment en France. Ce n’est qu’une illusion. Le grossiste ou la boutique en ligne a en réalité une base de produits de centaines, voire de milliers de références. Cela donne matière au marketing, aux effets d’annonce et à la satisfaction des besoins des clients. Le promoteur du site de vente en ligne organise une animation commerciale qui consiste à présenter d’autres produits à la une. Ceux-ci ne font pas forcément partie de la dernière livraison par le fournisseur. Des modèles qui sont déjà disponibles en stocks ont besoin d’être mis en valeur pour se vendre. Un site internet bien conçu enregistre les habitudes de l’internaute à travers sa navigation et ses achats. Cela donne des premières pages personnalisées en fonction du profil de l’acheteur potentiel. Le e-commerçant peut aussi ajouter de nouvelles références dans son catalogue pour être dans la tendance du moment. Il commande les articles en question auprès de son fournisseur. S’il anticipe assez tôt la commande, il bénéficie d’une réduction de prix. Un long délai de livraison permet même à une enseigne de mode de faire fabriquer certaines références qui n’existent que sur le catalogue. On peut même ajouter une ligne de vêtement pour enfant pour étoffer les rayons.

Mettre en avant de nouvelles références

La mode femme est au cœur de la majorité des nouveaux projets de vente en ligne de vêtements. Ce segment est le plus dynamique en raison du renouvèlement de la tendance. Cette évolution en cours de saison favorise une stratégie d’assortiment et de réassortiments en fonction de la demande. Le détaillant comme le grossiste peut contrôler son stock. Ce n’est plus la peine de mettre en avant une jupe ou un pantalon pour femme qui s’est vendu à 90 % à moins qu’il ne s’agisse d’une promotion de type fin de série. Un lot qui vient d’être livré par le fournisseur est mis en avant sur le site. Les internautes membres du site devraient être mis au courant de ces nouveautés. Des e-mails personnalisés présentant les nouvelles références dans le catalogue ou celles qui viennent d’être mises en avant sont envoyés. Le marchandage est possible dans l’achat de lots de vêtements pour femme, homme ou enfant. Le prix de base du grossiste n’est pas discuté. L’acheteur essaie de gagner le plus possible en achetant en grosse quantité. Les facilités de paiement à la réception de la marchandise ou 30 jours après donnent des options pour le détaillant ou le grossiste pour gérer son stock et ses réassortiments. Les coûts liés au transport, à la préparation et à l’expédition de colis, au stockage et à la gestion de plate-forme sont à financer par les marges.

Est-il plus intéressant d’acheter au fabricant grossiste un lot de 50 robes à 400 euros pour le revendre en gros à 750 euros ; ou plutôt d’acheter le lot à 750 euros pour le vendre en détail à 30 euros la pièce pour rapporter 1 500 euros ? Le temps au détaillant d’écouler les 50 pièces, le grossiste de vêtements peut vendre 3, 4 ou 10 lots de 50 ; une petite marge sur une grosse quantité, voilà la bonne affaire. Vous avez le choix entre devenir grossiste ou détaillant pour votre boutique en ligne.